14/10/08

Emerges.

C'est dur d'écrire à propos de quelque chose d'important. J'ai cette manie de toujours vouloir qu'on comprenne quand je parle. Et pourtant, tu m'as fait comprendre toi même que je n'étais pas si simple à comprendre et qu'il fallait que j'occulte toute une partie de mon âme si je voulais en parler avec simplicité.

Et tu vois, j'accepte de ne pas être simple. Je suis compliquée. Et je suis compliquée parce que j'ai confiance dans mon passé et dans mon avenir. Je n'ai jamais voulu nager vers le fond... C'est encore pire tu vois, de plonger sans savoir où nager...
Mais tes yeux, ils ont la couleur de l'eau et la brillance du soleil. Et je crois que je n'ai jamais été aussi vivante qu'en contact de tes mains. Ce n'est plus de la chaleur, c'est de l'énergie. Il va m'en falloir de l'énergie, pour devenir une vérité.
Je ne suis pas un ange. Les 6 milliards d'autres vérités sur la planète ne me doivent rien parce que je n'étais qu'une illusion... Une illusion toute mignonne qui cherchait un peu de vérité là où il n'y en a jamais eu si peu. Mais je suis devenue moi même, je me suis mise à nager en direction de la surface. Je ne me souviens plus très bien de la chaleur du soleil, je ne sais pas vraiment vers quoi je m 'aventure mais je n'ai pas peur.
Je n'ai pas mis trop de temps à le comprendre... Mais il fallait que je l'accepte, tu comprends ? Que je comprenne enfin qu'il était temps d'arrêter d'en avoir en honte. Je ne voulais pas d'autres que toi.

Je suis fatiguée sans toi. Je suis épuisée chaque jour un peu plus pendant que je cherche qui je suis.. Mais je vais me faire pousser des ailes, je vais travailler dur pour apprendre à voler et pour te rejoindre. J'ai confiance en toi. Tu voles déjà beaucoup plus haut dans mon cœur que n'importe quel ange du monde... Tu es MA musique, tu voles exactement pareil, avec de l'élan et de la puissance. Avec ta main qui serre encore un peu plus fort la mienne.
C'est dur tu sais, de respirer pour la première fois. Mais quand je sors de l'eau, que le soleil se reflète sur ma peau et la réchauffe, avec tout ce que ça implique, regardes. C'est écrit en gros caractère dans mes yeux, que je t'aime.


beauduc2

Posté par MilieMiaou à 11:02 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Emerges.

Nouveau commentaire